• Conclusion

     

    La Turquie, et notamment Istanbul est devenue en l'espace de quelques années une destination privilégiée pour le tourisme médical et la chirurgie esthétique, notamment capillaire.

    Ci-dessus, voici une clinique esthétique située à Istanbul, en plein coeur de la ville. Chaque clinique essaie de se démarquer des autres en ayant des batiments de formes originales et inhabituelles.


    Conclusion

     

     

    En Bolivie, chaque année des milliers d'hommes et de femmes venant principalement d’Amérique du sud et du Canada profitent des opérations de chirurgie esthétique réalisées dans ce pays, plaçant la Bolivie à la 2ème place des pays d'Amérique du Sud recevant des touristes uniquement pour réaliser des actes de chirurgie esthétique après le Brésil. Peu d'européens choisissent la Bolivie pour leurs opérations de chirurgie esthétique car ils en entendent peu parler. En effet, la Bolivie est en train de développer ce secteur et se fait encore discret à ce sujet. Par rapport à la Tunisie ou d'autres pays présentés au dessus, il y a peu de site internet concernant la chirurgie esthétique à cet endroit. En revanche, les prix pratiqués sont d'une extreme concurrence, ils font même partis des plus bas.

     

     

    La photographie ci-contre, montre l'intérieur de la clinique d'esthétisme de Santa Cruz, une des grandes villes de la Bolivie. Si l'on compare cette photo à celles des autres pays étudiés, elle est nettement moins prestigieuse, elle ne montre pas de signe de richesse particulier. Néanmoins, cette cette photo prouve la propreté de l'endroit et donne l'image d'un endroit chaleureux. 

     

      

     

     

     

     

     

    Conclusion En Asie, la chirurgie esthétique pratiquée est plutôt locale, c'est-à-dire que la plupart des clients sont asiatiques et non étrangers mais une vraie culture du bistouri s’est mise en place dans la capitale ainsi qu’en Corée du Sud. Le débridage des yeux est très demandé dans le but de ressembler aux femmes occidentales. Le rallongement du nez est également plébiscité, au même titre que le rabotage de la mâchoire, l'amplification mammaire ou encore l’éclaircissement de la peau. Encore une fois, le but de toutes ces retouches est de ressembler à la femme occidentale, laquelle est mise en valeur dans les magazines et sur les affiches publicitaires.

     

     

     


    La photo de ces "avant-après" montre bien les principaux complexes des femmes asiatiques. On comprend alors pourquoi ces femmes sont de plus en plus nombreuses à céder au phénomène de chirurgie esthétique qui se développe principalement en Corée du Sud et au Japon.

    On voit dans la video ci-après que des femmes, de plus en plus jeune sont prête à changer totalement d'apparence pour répondre aux critères physiques occidentaux. Cette video, montre une certaine banalisation de la chirurgie esthétique. On voit d'ailleurs le chirurgien appuyer les complexes de la femme, en lui disant ouvertement : "Oui, vous avez besoin de chirurgie esthétique."




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :