• De nos jours, et dans un monde ou la beauté prend une place considérable, l’acte chirurgical esthétique se banalise.
    Ce phénomène de société est récent car, de plus en plus, les opérations chirurgicales sont effectuées pour plaire à un entourage, où à une personne en particulier. En effet, les adultes refusent de vieillir et les jeunes sont influencés et conditionnés par un idéal physique très précis, notamment grâce à la publicité et un culte du corps auquel ils sont très réceptifs.

    Les individus qui ont recours à l’acte chirurgical ressentent une insatisfaction de l’image corporelle qu’ils renvoient à la société, et ceci car ils ont eu l’occasion de voir de plus beaux voire même de « parfaits physiques » ; entendu que l’idéal corporelle s’accorde différemment selon l’époque, la localisation géographique, la culture et le mœurs de chaque civilisation.   
    La chirurgie esthétique permet donc à ces personnes de se mettre dans la peau de leur idéal, ou du moins de s’en approcher. Lorsque le fantasme inconscient d’une image idéale, pousse une personne à passer à l’acte chirurgical en lui-même, on peut dire que les imperfections physiques, aussi normales soient-elles, sont devenues insoutenables pour l’individu concerné. En fait, la véritable intolérance vient du fait de voir un autre individu avoir ce que nous n’avons pas. Il peut aussi s’agir d’une intolérance vis-à-vis du regard des autres, qui devient lui aussi intolérable.
    C’est à ce moment que la chirurgie esthétique s’établit comme une évidence et devient la solution qui propose la modification choisie d’une ou plusieurs parties de son corps.


    votre commentaire
  • Les adolescents sont définitivement la catégorie d’âge la plus influençable. Les corps parfaits de leurs stars hollywoodiennes ont un gros pouvoir d’influence puisqu’ils apparaissent comme des modèles pour la jeune génération. La publicité et les médias en général sont aussi des moyens de persuasion percutants dans cette tranche d’âge.
    Effectivement, l’adolescent est à une période de sa vie où la recherche de sa propre identité le conduit à suivre des modèles plus ou moins bons en qui il croit correspondre. Leur désir de perfection vient naturellement moyennant une sorte de pression qui s’exerce sur eux à l’école, avec les amis et en société, où leur rôle prend de l’importance. Alors que la formation de leur corps n’est pas terminée, ils décident déjà d’avoir recours à la chirurgie plastique et on observe que le nombre d’opération sur les 18-25 ans augmente sensiblement même s’il garde une certaine « normalité ».

    Tarifs internationaux


    votre commentaire
  • Le vieillissement des populations dans les pays développés est un vrai phénomène qui s’observe de plus en plus au sein de notre société, ceci dû aux nombreux progrès de la médecine, à l’amélioration du confort de vie grâce notamment aux avancées technologiques. On peut considérer que cette tranche d’âge, allant de 50 à 70 ans environ, est également attirée par la possibilité inespérée de se refaire une deuxième jeunesse. Elle devient donc une des cibles préférée de la cosmétique et de la chirurgie esthétique qui ont encore de beaux jours devant elles, car les papy-boomers refusent de se voir vieillir. On note effectivement que le lifting du visage est une des chirurgies légères les plus pratiquées.


     

    Tarifs internationaux

    On retouve cette idée de vieillesse interdite avec par exemple, cette campagne publicitaire pour la chaîne de radio VIRGIN, sortit à la rentrée 2010 sous forme d'affiches publicitaires et même de spots télévisés avec comme slogan : Virgin radio: le son qui rajeunit, virgin radio : le son des jeunes.

    On voit sur les affiches comme celles-ci des jeunes devenus prématurément vieux qui retrouve la jeunesse en écoutant VIRGIN radio. Une campagne qui a fait polémique après que le maire de Clichy-La-Garenne ai fait retirer les affiches dans sa commune, déclarant que "Les personnes âgées n'ont pas à subir cette agression publicitaire qui suggère que la vieillesse est une maladie". "Nous devons dire stop à cette dévalorisation systématique du grand âge et ce jeunisme permanent. Nous sommes dans une société vieillissante, il faut l'assumer positivement". Cet acte montre par un moyen musical, que le vieillissement fait peur à de plus en plus de personnes et que le désir de rester jeune est omniprésent dans les mentalités.

    Ci dessous la video du spot publicitaire :


    votre commentaire
  • A gauche,une publicité pour le dernier mobile de chez Sony Ericsson : le C905 Cyber-Shot.. L'affiche présente en effet le nouveau téléphone au centre de l'image, néamoins accompagné d'une des belles courbe du mannequin qui est chargé de promouvoir le téléphone. De plus, la jeune demoiselle est en sous-vêtement ce qui est plutôt étonnant pour une publicité axée sur la téléphonie mobile.

    Tarifs internationaux

    Sur la photo de droite, une publicité pour le nouvel appareil photo numérique NIKON utilise directement la chirurgie esthétique (augmentation mammaire) pour illustrer le nouvel appareil photo qui augmente ses pixels de 2, à 3 millions. Le rapport entre les deux augmentations (les seins d'une part, et les pixels de l'autre) exprime donc bien une amélioration de chacun des "produits"...

    La chirurgie esthétique cherche alors a attirer une clientèle toujours plus étendue : des adolescents très influençables en recherche d’ identité et souvent influencés par les stars hollywoodiennes, aux papy-boomers qui voient dans cette pratique la cure de jouvence tant désirée, en passant par les personnes en recherche d’emploi qui  espèrent trouver une meilleure place avec un nez plus droit ou une plus belle poitrine.

     La publicité directe est le meilleur moyen pour les cabinets chirurgicaux d’attirer leur clientèle. En effet, faire de la publicité pour une liposuccion sur TF1 entre un spot pour de la lessive et la nouvelle Clio serait le meilleur moyen de susciter l’attention du grand public, malheureusement pour eux, et selon l’article 23 du code de déontologie médicale " la médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Tous les procédés directs ou indirects de réclame ou de publicité sont interdits aux médecins [„.]. Cet article ainsi que les articles 13 et 20, interdisent toutes manifestations de quelque nature qu’elle soit (radiophonique ou télévisée) sauf si le but en est purement informel, dans le cadre de la santé publique.

     Cependant, il ne se passe pas une semaine sans que la population soit sollicité par ce milieu, la chirurgie esthétique a su trouver d’autres moyens, plus détournés, mais peut-être plus efficace et rentable afin de promouvoir leur activité, tels que les magazines féminins.

    Toutes les femmes en ont au moins lu un dans leur vie, et ces magazines comme ELLE ou MARIE CLAIRE en parlent de plus en plus par le biais d’articles, ou d’interviews de stars arborant un physique dessiné sur mesure. Cette popularisation banalise l’acte et entre dans l’esprit des lecteurs. Les magazines dits « people » publient aussi de plus en plus souvent des photos « AVANT/APRES » des stars passées « sur le billard ».

     Autre solution, les spots publicitaires promouvant la chirurgie esthétique ; ils sont néanmoins interdits en France, mais le lobbying trouve encore un moyen de passer outre et gagne le pays tacitement.


    Exemple d'un spot publicitaire très étonnant pour la compagnie de financement "CETELEM", spécialisé dans le crédit à la consommation. On observe ici un agent de cette entreprise qui désire ressembler à la mascotte de sa socièté car selon ces propos, dans son métier "l'apparence c'est hyper important". On voit ensuite la salle d'opération immaculée où se déroule l'intervention, puis l'agent "CETELEM" resortir avec le visage ridicule du petit bonhomme vert. Rien de particulièrement choquant, mais ce spot prouve que la chirurgie esthétique se banalise. Ainsi, les personnes en recherche d'emploi peuvent être une des futures cibles de la chirurgie esthétique. 



    votre commentaire
  • Les Etats-Unis diffusent beaucoup d’émissions télévisées sur la chirurgie esthétique qui sont aussi rediffusées sur les écrans français, comme les séries de télé réalité avec "I WANT A FAMOUS FACE", sur MTV, une émission où de jeunes américains ont recours à toutes les opérations chirurgicales nécessaire pour ressembler à leur star préférée. Les caméras de la chaîne les suivent dans leur démarche et filment clinique, cri, douleurs et cicatrices. Ainsi, douze adolescents ont sauté le pas comme Gia, un  transsexuel de 26 ans qui subit une dizaine d’interventions en s’offrant un nouveaux nez, de nouveaux seins, une liposuccion du ventre et du menton, des micro greffes capillaires sur le front et une modification du contour des lèvres, le tout étant de ressembler à son idole : Pamela Anderson. Pour d’autres jeunes comme Audrey, Brandi ou Martin ce sera Jessica Simpson, Ricky Martin ou Carmen Electra. Bref, cette émission complètement délirante et assez déconcertante dans son principe a néanmoins été un vrai succès aux Etats-Unis et en Europe

    Tarifs internationaux

    AVANT              APRES

    Ceci est un exemple des miracles de l'émission "EXTREM MAKEOVER".

    Sur le même principe, et encore américaine, l’émission "EXTREM MAKEOVER" donne la possibilité à des candidats de changer complètement de look et d’apparence par le biais notamment d’opérations de chirurgie esthétique et de cosmétiques dentaires. Ici, les chirurgiens sont présentés comme des héros venant transformer l’apparence des patients mais aussi leur vie et leur destinée.


    Tarifs internationauxPour eux, cette transformation est l’atteinte de leur idéal physique.

    La série télévisée américaine "NIP TUCK" est diffusée en France depuis le 22 septembre 2004 sur Paris Première, et depuis le 21 janvier 2006 sur M6. Elle met en scène deux beaux chirurgiens esthétiques d’une quarantaine d’années, exerçant dans un décor grandiose à Miami, se déplaçant au moyen voitures luxueuses et entourées de magnifiques femmes. Cette allégorie de la beauté où se mêlent intervention à risques et aventures amoureuses traite donc en premier lieu le culte de la perfection du corps et l’image de soi dans un monde où les rivalités physiques sont de plus en plus fortes.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique